MinhajSahih

islam avec la compréhension des pieux prédecesseurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La préparation des défunts et l'enterrement dans les pays non-musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
administrateur
Admin
avatar

Messages : 7858
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: La préparation des défunts et l'enterrement dans les pays non-musulmans    Jeu 17 Mai - 11:09


La préparation des défunts et l'enterrement dans les pays non-musulmans

La Fatwa numéro ( 9024 )
Q:Vous savez, votre Eminence, ce qu'endurent les musulmans qui vivent dans les pays des mécréants comme problèmes et difficultés qu'ils rencontrent pour gérer et organiser leur condition de vie et de mort selon la voie de l'Islam authentique. Parmi les choses que subissent les musulmans qui vivent aux Etats-Unis d'Amérique il y a l'organisation des funérailles et l'enterrement des morts selon le rite Islamique. Certains musulmans qui vivent dans ce pays ont préconisé de saisir les autorités de ce pays
( Numéro de la partie: 8, Numéro de la page: 353)

afin de leur demander de faciliter et de prendre des mesures spéciales pour que tout musulman qui meurt puisse être lavé et enterré selon les principes de la religion musulmane. Pour que cela se concrétise, il est nécessaire qu'une autorité religieuse accréditée délivre une fatwa ou un document de référence, pour apporter une preuve évidente aux détenteurs du pouvoir, confirmant que ces requêtes sont motivées par les principes islamiques relatifs à l'organisation des funérailles; car la constitution américaine prône la liberté de culte et des religions. Ainsi les demandes adressées par ce biais sont plus sérieuses et fructueuses. Pour cela, nous souhaitons que votre Eminence veuille bien faire parvenir un écrit dans lequel il y a lieu de faire figurer ce qui revient comme droit au mort musulman au sujet de l'organisation des funérailles et de l'enterrement. Tout en y ajoutant, tout ce qui est recommandable de faire aussi dans de telles circonstances. Il est souhaité également, si cela vous est possible, de procéder à la traduction de tout cela en anglais, puis de le certifier et de le légaliser afin de lui donner un cachet officiel car cela est préférable.

R: Lorsque la mort d'un musulman est confirmée, il est recommandé à ceux qui se trouvent à ses côtés de lui fermer les yeux, de lui attacher le menton, de le couvrir et de s'empresser de l'enterrer après la toilette mortuaire légale, qu’on commence par laver ses mains puis de lui nettoyer les parties intimes afin de lui faire le rituel de la purification comme celui qui est fait pour accomplir la prière. Puis, il sera procédé au lavage de sa tête ainsi que sa barbe avec de l'eau mélangé à la poudre de lotus ou un équivalent tel que le savon ou quelque détergent, puis il sera procédé au déversement d'eau sur son côté droit puis le gauche. Il sera lavé encore une seconde ou troisième fois voire plus, jusqu’à cinq, ou sept fois. Il achèvera son lavage par une eau qui contiendra du camphre si possible. Il convient par la suite de mettre du parfum sur les replis de son corps et les emplacements de la prosternation. Mais si tout le corps est parfumé, cela est meilleur. Un seul lavage peut aussi être suffisant. S'agissant d'une femme, il y a lieu de coiffer ses cheveux en lui faisant trois nattes qu'il convient de mettre derrière la tête. L'homme est enveloppé par la suite dans trois étoffes blanches, sans chemise ni turban, dans lesquelles il sera introduit progressivement pour être enveloppé. Il est permis de l'envelopper dans une chemise, un pagne
( Numéro de la partie: 8, Numéro de la page: 354)

et une seule étoffe, ou bien en une seule étoffe seulement. La femme, quant à elle, est enveloppée dans cinq vêtements: Une chemise, un voile, un pagne et deux étoffes. Il est permis de l'envelopper dans une seule étoffe. Puis il convient d'accomplir une prière légale sur lui, dans laquelle le fidèle fait le Takbîr puis récite la sourate de l'ouverture, puis refait le Takbîr une seconde fois en récitant par la suite, la prière sur le Messager d'Allah, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam. Ensuite il fait un troisième Takbîr suivi d'une invocation en faveur du défunt. Il est bon de réciter l'invocation habituelle suivante: O Allah, pardonne à nos vivants et à nos morts, à ceux qui sont présents et à ceux qui sont absents, aux jeunes et aux âgés, à nos hommes et à nos femmes. O Allah, celui que Tu laisses vivant, laisse le vivre selon les préceptes de l'Islam et celui que Tu fais mourir, qu'il meurt croyant. O Allah, ne nous prive de la récompense que Tu lui accordais et ne nous tente pas après lui. O Allah! Pardonne-lui et accorde-lui Ta miséricorde, exempte-le (de toute charge), passe sur sa faute et installe-le dans une demeure de générosité. Fais que l'endroit de son introduction soit large. Lave-le avec de l'eau, de la neige et de la grêle, purifie-le de ses péchés comme Tu purifies un vêtement blanc de toute souillure, donne-lui une demeure meilleure que la sienne, une famille meilleure que la sienne, un conjoint meilleur que le sien, fais-le entrer au paradis, préserve-le du châtiment du Feu. Par la suite, il fait un quatrième Takbîr à l'issue duquel, il fait le salut final, une seule fois, en tournant la tête vers la droite. Il n'est pas permis de faire suivre le cortège funéraire ni de lumière ni d'élever la voix avec les invocations ni des Tahlîls (dire: "Lâ 'ilaha 'illa Allah" [Il n'ya pas de dieu qu'Allah]). Le défunt est ensuite déposé dans une excavation au fond de sa tombe, si cela est possible; à défaut, une tranchée suffit. Après que la tombe ait été refermée, il est louable que les présents
( Numéro de la partie: 8, Numéro de la page: 355)

restent un instant pour invoquer la miséricorde et le pardon d'Allah pour lui et d'invoquer Allah afin qu'il l'affirme. Il n'est pas permis de retarder son enterrement au delà du temps qui est nécessaire à sa préparation, ou s'il faut attendre l'arrivée d'un de ses proches conformément à cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): Prenez une allure rapide en emportant le cercueil. -le hadith- Il n'est pas non plus permis d'organiser une cérémonie ou une tribune et autres de ce qui est appelé les réceptions pour les condoléances. Il est permis au retardataire de prier auprès de sa tombe, s'il se trouve dans la ville où le défunt est enterré, mais sans que, pour cela, le délai n'ait dépassé une période de deux mois. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) fit la prière funéraire sur la tombe d'Omm Sa`d Ibn `Oubâda, un mois après sa mort. Il n'est pas permis d'enterrer un musulman dans un cimetière de chrétiens ni dans celui des autres mécréants tels que les juifs, les communistes et les idolâtres.
Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')



Membre vice Président du comité Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minhajsahih.forumactif.org
 
La préparation des défunts et l'enterrement dans les pays non-musulmans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regime parlementaire, séparation des pouvoirs !
» couple en danger de rupture Nicky Mom
» Préparation rituel de Litha 2010
» En communion avec nos défunts
» La préparation du mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MinhajSahih :: LES FUNERAILLES-
Sauter vers: