MinhajSahih

islam avec la compréhension des pieux prédecesseurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quel est l'avis religieux sur le fait de se marier avec les femmes des gens du Livre?

Aller en bas 
AuteurMessage
administrateur
Admin
avatar

Messages : 7858
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Quel est l'avis religieux sur le fait de se marier avec les femmes des gens du Livre?    Dim 13 Mai - 10:47

Quel est l'avis religieux sur le fait de se marier avec les femmes des gens du Livre?



( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 53)



Chapitre : Mariage entre musulmans et non musulmans

( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 54)


( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 55)

Quel est l'avis religieux sur le mariage des femmes des gens du livre ?
R : Le jugement sur cela, chez la majorité des gens de la science, c'est qu'il est licite et permis, suivant cette parole d'Allah (Gloire et Pureté à Lui) : les femmes vertueuses d’entre les croyantes, et les femmes vertueuses d’entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahravec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d’amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l’au-delà, du nombre des perdants. "Al-Mouhssana" représente la femme libre, de mœurs irréprochables, selon la parole la plus probable des savants de l'exégèse.
Al Hâfiz Ibn Kathîr (qu'Allah lui fasse Miséricorde) a dit, dans l'interprétation de ce verset la parole suivante :
Cette Parole d'Allah : (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, c.-à-d.. il vous est permis d'épouser les femmes libres et vertueuses parmi les croyantes, et Il a cité cela comme préambule de ce qui la suit, qui est cette Parole d'Allah (Le Très Haut) : et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, ... Ceci a été interprété : comme faisant référence aux vertueuses libres, à l'exception des esclaves, rapporté par Ibn Djarîr d'après Modjâhid. Cependant Modjâhid a dit : "les vertueuses libres", il est probable que cela fasse référence à ce qu'il a rapporté de lui (Imam Hâfiz ibn Khatîr), ou bien que cela fasse référence à femme libre,
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 56)

vertueuse, comme dans l'autre version qu'il avait rapportée, et qui est ici la parole de la majorité des savants, et c'est le plus probable, car de cette façon elle (la femme) ne pourrait cumuler les qualités de non musulmane (mais cependant réfugiée en terre d'islam), avec celle de non vertueuse, et que son époux se trouve ainsi perdant sur toute la ligne (comme l'on le dit dans le proverbe). Ce qui est évident d'après le verset, c'est qu'il fait référence aux vertueuses qui se préservent de fornication, et qui sont chastes, comme Allah, L'Exalté, a dit, dans un autre verset : (épousez-les) étant vertueuses et non pas livrées à la débauche ni ayant des amants clandestins. Les exégètes et les savants ont divergé sur cette Parole d'Allah : et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, est-ce ce verset englobe toute femme du Livre vertueuse, fut-elle libre ou esclave, selon Ibn Djarîr d'après un certain nombre des pieux prédécesseurs qui ont interprété la Mouhssana (celle qui se préserve) par la vertueuse. Une autre groupe a interprété les femmes du livre dans ce contexte par les juives, et c'est l'école d'Ach-Châfi`î. Un autre groupe a dit aussi : les femmes visées ici, sont les femmes réfugiées en terre d'islam, et non celles qui ont été faites prisonnières en période de guerre, comme Allah (Le Très-Haut ) a dit : Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, ... jusqu'à la fin du verset. Evidemment, `Abd-Allah ibn `Omar considérait comme illicite d'épouser une chrétienne et il dit : Je ne vois pas de polythéisme pire que celui de la femme qui croit que Jésus est son dieu, Allah (L'Exalté) a dit : Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, ... jusqu'à la fin du verset, et Ibn Abî Hâtim a rapporté d'après son père, d'après Mohammad ibn Hâtim ibn Soulaymân Al-Mou`adab, d'après Al Qâssim
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 57)

Ibn Mâlik - soit Al Mouznî - d'après Ismâ`îl ibn Samî` d'après Abou Mâlik Al Ghiffârî a dit, lorsque ce verset a été révélé : Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, les hommes ont observé l'interdiction d'en épouser jusqu'à la révélation du verset suivant : et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, ... Alors, les gens ont commencé à épouser les femmes des Gens du Livre. Un certain nombre de compagnons avait épousé des femmes Chrétiennes et ne voyaient aucun mal contre cela ; se basant sur ce noble verset : et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, et ils ont considéré que celle-ci est réservée à celle citée dans la Sourate Al-Baqara : Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, Si l'on considère que les femmes des gens du Livre entre dans la généralité de cette définition, sinon il n'y aurait pas de contradiction entre elles, car les gens du livre ont été séparément cités en plusieurs endroits du Coran à part des associateurs, comme dans ce verset : Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu’à ce que leur vienne la Preuve évidente: Ainsi que dans cette Parole (d'Allah) : Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu'aux illettrés: "Avez-vous embrassé l'Islam?" S'ils embrassent l'Islam, ils seront bien guidés. ... jusqu'à la fin du verset. Fin de citation de la parole d'Al Hâfiz Ibn Kathîr qu'Allah lui fasse Miséricorde.
De son côté, Abou Mohammad Mouwaffaq Ad-Dîn `Abd-Allah ibn Ahmad ibn Qodâma Al-Hanbalî (Qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans son ouvrage "Al Moughnî" la parole suivante : Grâce à Allah, il n'existe pas entre les gens de la science de divergence sur la permission d'épouser les femmes des Gens du Livre,
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 58)

et parmi ceux qui ont rapporté - des hadiths - sur ce sujet `Omar, Othmân, Talha, Houdhayfa, Salmân Djâbir, et d'autres. Ibn Al-Mondhîr a dit : rien d'authentique n'a été rapporté auprès des pieux prédécesseurs que cela est interdit, et Al-Khallâl a rapporté par sa chaîne de transmetteur que Houdhayfa et Talha et Al Djâroûd Ibn Al Ma`allî et Oudhaïna Al `Abdî avaient épousé des femmes des gens du Livre, et c'est ce qu'à dit le reste des savants religieux, mais les Imamites ont jugé ce fait illégitime, en référence à ce verset d'Allah (Le Très Haut) : Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Nous nous référons à cette parole d'Allah (L'Exalté) : "Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. jusqu'à ces Paroles : et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, et les compagnons en sont unanimes. Quant à cette Parole d'Allah, Gloire et Pureté à Lui : Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, Il a été rapporté d'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) qu'elle a été abrogée par le verset de la Sourate Al Mâ`ida, et il doit en être ainsi pour l'autre verset, car ces deux versets ont précédé (dans la révélation), et le verset de la Sourate Al Mâ`ida a été révélé plus tard.
D'autres ont affirmé : Il n'y a pas d'abrogation, le terme "associateurs" n'englobe absolument pas les gens du Livre, selon ces Paroles d'Allah, Gloire et Pureté à Lui : Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 59)

et a dit : Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs et a dit aussi : Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Il a dit : Ni les mécréants parmi les gens du Livre, ni les Associateurs n'aiment qu'... et dans tout le Coran les deux termes sont utilisés séparément et le terme associateurs n'englobe pas les gens du Livre, et c'est la signification des paroles de Sa`îd ibn Djobayr et Qatâda. Car ce qu'ils ont avancé comme argument est général à toute associatrice, et nous avons opté pour la légitimité des gens du Livre or le concerné doit précéder, et si cela est vérifié, alors à plus forte raison, il ne devrait pas épouser une femme des gens du Livre, car `Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit à tous ceux qui avaient épousé des femmes des gens du Livre, alors tous se sont exécutés à l'exception de Houdhayfa alors, `Omar lui a dit "répudie là", alors Houdhayfa a dit : peux-tu attester qu'elle est illicite pour moi ? Il a dit : c'est une (enivrante), il a dit : peux-tu attester qu'elle est illicite pour moi ? Il a dit : j'ai compris qu'elle est enivrante, mais elle est licite. Puis, quelques temps après, il l'a répudiée, alors on lui a dit : pourquoi ne l'avais-tu pas fait lorsque `Omar t'avait ordonné de le faire ? Il dit : je ne voulais pas qu'on dise que j'ai fait quelque chose qu'il ne convenait pas que je fasse. Il était probable également qu'il craignait la perdition à cause de son amour pour elle, ou qu'ils avaient un enfant qu'elle pouvait attirer vers elle. Fin de la citation de l'auteur de : "Al Moughnî", (Qu'Allah lui fasse miséricorde).

( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 60)

Pour faire la synthèse de ce qu'a cité Al Hâfiz Ibn Kathîr et l'auteur de Moughnî, (qu'Allah leur fasse miséricorde) c'est qu'il n'y a pas de contradiction entre la Parole d'Allah, Gloire et Pureté à Lui dans la Sourate Al-Baqara : Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, jusqu'à la fin du verste ; et cette Parole d'Allah (L'Exalté) dans la Sourate Al-Mâ`ida : "Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, jusqu'à la fin du verset, selon deux points de vue : les gens du livre ne sont pas inclus absolument dans le terme "associateurs", car Allah (L'Exalté) a distingué entre ces concepts dans maints versets, comme cette Parole d'Allah (Exalté Soit-Il) : Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu'à la fin du verset, et où Gloire et Pureté à Lui dit : Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. ... jusqu'à la fin du verset. Et où Allah (Exalté Soit-Il) dit : Ni les mécréants parmi les gens du Livre, ni les Associateurs n'aiment qu'on fasse descendre sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, jusqu'à la fin du verset, ainsi que dans d'autres versets qui distinguent entre les gens du Livre et les associateurs, ce qui démontre que les vertueuses parmi les gens du Livre n'entrent pas dans la catégorie des associatrices
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 61)

qu'il est illicite d'épouser dans la Sourate Al-Baqara et il n'y aurait plus de contradiction entre les deux versets. Cette conclusion soulève des objections, et le plus probable c'est que les gens du livre entrent dans la catégorie des associateurs et associatrices, incluant hommes et femmes, car ce sont sans aucun doute des mécréants associateurs, c'est pour cela que l'accès à la Mosquée Sacrée (Al-Masdjîd Al-Harâm) leur est interdit, selon cette parole d'Allah (L'Exalté) : O vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu’impureté: qu’ils ne s’approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. jusqu'à la fin du verset. Si les gens du Livre n'entraient pas de façon absolue dans le concept "associateurs", ce verset ne les aurait pas concernés, et quand Allah L'Exalté a évoqué la doctrine des juifs et des chrétiens dans la Sourate At-Tawba, Il a dit après cela : alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu'ils (Lui) associent. Il les a ainsi tous qualifiés des associateurs, car les juifs ont dit : `Ouzaïr est le fils d'Allah et les chrétiens ont dit : le christ est le fils d'Allah. Parce qu'ils ont tous pris, en dehors d'Allah, leurs rabbins et moines comme seigneurs, or il n'y a de forme d'association pire que celle-là, les versets qui versent dans ce sens sont nombreux. Le deuxième volet c'est que le verset de la Sourate Al-Mâ`ida précise celui de la Sourate Al-Baqara, or le spécifique est plus probant que le général, et on s'y réfère en priorité, ainsi que c'est la règle dans les sources de la religion, et qui fait l'unanimité, et ce point de vue est le plus juste.
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 62)

Ainsi, il est évident que les femmes vertueuses parmi les gens du livre sont licites pour les musulmans, et qu'elles ne sont pas inclues dans la catégorie des associatrices, qu'il est illicite d'épouser, selon la quasi-unanimité des gens du savoir, comme il a été démontré dans la citation de l'auteur du "Moughnî", mais il est préférable d'éviter d'épouser ces femmes vertueuses des gens du livre, et d'épouser les musulmanes vertueuses à leur place selon ce qui a été rapporté du prince des croyants `Omar ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) et de son fils `Abd-Allah ainsi qu'un certain nombre des pieux prédécesseurs (qu'Allah soit satisfait d'eux). Parce que le mariage des femmes des gens du livre contient un risque surtout à cette époque où la pratique de l'islam devient difficile, où les hommes pieux bien versés dans la religion sont de plus en plus rares, et où l'homme devient de plus en plus soumis à sa femme en toute chose, exceptions faites à ceux qu'Allah (L'Exalté) a préservés, et où on peut ainsi craindre que l'épouse des gens du Livre, fasse pencher son époux, ainsi que ses enfants, vers sa religion à elle, et vers son éthique, qu'Allah nous aide. Si on pose la question suivante : pourquoi permet-on le mariage des musulmans aux vertueuses parmi les gens du livre, et non au contraire ? La réponse sera : Allah en sait mieux, il est à dire : Lorsque les musulmans ont cru en Allah, ses messagers, ce qui leur a été révélé, et parmi ceux-là Moussa Ibn `Imrân, `Issa Ibn Maryam (Prière et salut sur eux), la Thora, révélée à Moussa, l'Evangile, révélé à Jésus, Allah
( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 63)

leur a rendu licites les femmes vertueuses parmi les gens du Livre, en récompense à cette attitude, et en couronnement de Sa Bonté, et lorsque les gens du Livre n'ont pas cru au Livre sacré révélé à Son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), qui est le Coran, Allah leur a interdit les femmes musulmanes jusqu'à ce qu'ils attestent que Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) est bien le Prophète d'Allah, et qu'Il est le dernier Prophète et Messager, ainsi, s'ils le font, les femmes musulmanes leur deviendront licites, et ils auront les mêmes droits et devoirs que nous. Et Allah, L'Exalté, est Le Juste, L'Omniscient, Qui Connait les conditions de ses serviteurs, et ce qui leur convient, et Il est certes, au dessus des paroles des égarés, des mécréants et des associateurs. Et il est une autre raison : c'est que la femme est faible, et facilement influençable par son mari, alors si la femme musulmane était autorisée pour les hommes des gens du livre, ceci la conduirait dans la majorité des cas vers la religion de son mari, alors Allah a voulu par Sa sagesse interdire cela.


CHEIKH IBN BAZ
IFTACOM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minhajsahih.forumactif.org
 
Quel est l'avis religieux sur le fait de se marier avec les femmes des gens du Livre?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est l'avis religieux sur la location d'une chose louée (sous-location)?
» Quel Est l'Avis Religieux sur l'Expression "Qu'Allah agrée ta prière" (Allah yataqabal) que Disent Certaines Personnes à Chaque Fin de Prière?
» Avis religieux sur le fait de laisser pousser les ongles
» Quel temps fait-il chez vous?
» Le laisser aller de la classe politique face aux communautarismes et intégrismes religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MinhajSahih :: AVANT LE MARIAGE-
Sauter vers: