MinhajSahih

islam avec la compréhension des pieux prédecesseurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Décrire l’avocat général « d’impureté »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
administrateur
Admin


Messages : 7858
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Décrire l’avocat général « d’impureté »   Sam 29 Aoû - 5:41

Décrire l’avocat général « d’impureté »
Q : Dans certain pays arabes, au tribunal, l’avocat général se porte partie civile et a pour tâche de prouver la culpabilité de l’accusé et de chercher les preuves contre lui. Certains disent qu’on le surnomme « l’impureté » parce qu’il déploie tous ses efforts pour prouver la culpabilité.

Est-ce que cette recherche des erreurs, des fautes ou des preuves permettant d’accumuler les charges contre l’accusé est licite du point de vue de l’islam ? Cela ne contredit-il pas ce qu’a fait le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, avec celui qui avait commis l’adultère, quand il lui a dit : « Peut-être que tu l’a juste embrassé, peut-être ceci, peut-être cela… »… de même avec la femme de la tribu de Ghâmidî… ainsi que ce qu’ont fait les Compagnons, qu’Allah les agrée, comme Umar Ibn Ul-Khattâb et d’autres ?





R: Le cas diffère selon l’accusé etselon ce qu’il faut prouver. Si l’accusé montre des signes de débauche et de désobéissanceà Allah, alors, il faut être dur avec lui, enquêter sur lui et accumuler lespreuves à charge : telles que le fait de retarder sa prière, ou le faitqu’il insulte beaucoup, qu’il a une mauvaise langue, veille tard le soir chezlui ou à l’extérieur, qu’il a de mauvaises fréquentations, ceux qui sont connuspour ne pas être religieux et pour ne pas craindre Allah, ou de fréquenter lesgens qu’on accuse d’être alcooliques ou drogués, d’être des fornicateurs, deshomosexuels et des pervers, ceux qui se rasent et fument, laissent traînerleurs habits en dessous des chevilles et se moquent des gens de religion,s’éloignent des assemblées où l’on prononce de bonnes paroles et l’on évoqueAllah, ceux qui fuient les réunions où l’on apprend la science, les conférenceset les congrès, et les remplacent par des réunions où l’on écoute la musique etoù l’on joue à la belote, et à d’autres jeux. Pour ce genre de personne, il n’ya pas de médisance, ni d’honneur qui comptent. Il est donc obligatoire d’êtredur avec eux, afin de débarrasser le pays des péchés qui sont la cause duchâtiment d’Allah ici-bas et dans l’au-delà.

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

Par contre, si l’accusé est loin de toutes ces turpitudes, il est donc interdit d’enquêter sur lui et de rechercher ses défauts, parce que ceci nuit aux serviteurs d’Allah le Très-Haut. On rapporte dans un hadith :

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

« Ô gens qui croient avec leur langue alors que la foi n’a pas pénétré leurs cœurs, ne nuisez pas aux croyants et ne cherchez pas après leurs défauts parce que celui qui les recherche, Allah recherchera ses défauts et lorsqu’Allah recherche les défauts de quelqu’un, Il les étalera devant tous, même si la personne se cache au fond de sa maison. »<!--[if !supportFootnotes]-->[1]<!--[endif]-->

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

Allah le Très-Haut dit :

<!--[if !supportEmptyParas]-->







<!--[endif]-->

« Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu’ils l’aient mérité, se chargent d’une calomnie et d’un péché évident. »<!--[if !supportFootnotes]-->[2]<!--[endif]-->

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

Enfin, le fait que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, ait suggéré ces propos à celui qui a avoué sa fornication, est parce qu’il faisait partie de ceux qui craignaient Allah et Son châtiment, et c’est pour cela qu’il avait demandé à être purifié de son péché. Comme il se pouvait qu’il avoue un péché moins grave que la fornication, le prophète a insisté de peur qu’il n’ait commis ce qui n’entraîne pas cette sanction pénale. Et Allah est le Plus Savant

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

<!--[if !supportLists]-->· Fatwa du cheikh ‘Abdullah Ibn Jibrîn, signée de sa main.<!--[endif]-->

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

<!--[if !supportFootnotes]-->

--------------------------------------------------------------------------------
<!--[endif]-->
<!--[if !supportFootnotes]-->[1]<!--[endif]--> At-Tirmidhî, chapitre du bon comportement et des liens (2032), et il est mentionné dans Sahîh ul-Jâmi’, no.7984.

<!--[if !supportFootnotes]-->[2]<!--[endif]--> Les Coalisés, v. 58.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minhajsahih.forumactif.org
 
Décrire l’avocat général « d’impureté »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment écrire et poster mon premier message ?
» Au secours! Ils ne savent pas écrire!
» L'huile d'avocat.
» écrire contre une émission sur la cruauté faite au taureau
» Compéments de revenus - écrire rapporte!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MinhajSahih :: LE TRAVAIL-
Sauter vers: